Tumulte

La foule descendait plus vite et en criant. Ils venaient tous du fond, de derrière les arbres, de derrière le bois du cadre, de la maison.
Chaque visage blanc avait un regard animé — et sur leurs traces les paroles plus lourdes s’effaçaient. Au bruit qui se fit dans le coin le plus sombre tout s’arrêta, tout

le monde s’arrêta, même celui dont les yeux étaient tournés vers la muraille. Et alors, à cause du vent, les fleurs de la tapisserie et des étoffes

remuèrent.

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Pierre Reverdy Apprenti Poète

Par Pierre Reverdy

Pierre Reverdy, né le 11 septembre 1889 (13 septembre 1889 selon l'état civil) à Narbonne et mort le 17 juin 1960 à Solesmes, est un poète français associé au cubisme et aux débuts du surréalisme. Il a eu une influence notable sur la poésie moderne de langue française.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Vos mots sont des étoiles dans notre nuit poétique. Allumez notre firmament.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

De Couteau

Conjugaisons et Interrogations Ii