Le Martin-pêcheur

Quand martin, martin, martin

Se lève de bon matin,

Le martin, martin-pêcheur

Se réveille de bonne heure.
Il va pêcher le goujon

Dans le fleuve, auprès des joncs,

Se régale d’alevins,

Boit de l’eau mais pas de vin.
Puis martin, martin, martin

Va dormir jusqu’au matin.

Je souhaite de grand cœur

Devenir martin-pêcheur.

Voter pour ce poème!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai longtemps voyagé, courant toujours fortune

Bonheur