Sophie

Si bien cherchez dans votre douce amie
Vertu sans faste et gaîté sans éclat ;
Si désirez cœur tendre et délicat ;
Vous préférez ma tant douce Sophie.

Si redoutez brillante étourderie ;
Si mieux vous plaît tranquille et doux accueil,
Beauté sans fard, dignité sans orgueil ;
Vous préférez ma tant douce Sophie.

Si chérissez dans sa démarche unie
Vérité simple et sans austérité ;
Si la raison vous plaît sans gravité ;
Vous préférez ma tant douce Sophie.

Si dédaignez vaine coquetterie,
Si mieux aimez grâce et simples atours ;
Si bien voulez d’amitié pour toujours ;
Vous préférez ma tant douce Sophie.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments