Quand Auguste mourut

Quand Auguste mourut, Rome, donnant l’exemple,
Sur le mont Palatin lui fit bâtir un temple ;
Et Livie y dressa des figures d’airain ;
Elle mit au sommet du fronton souverain
Neptune et Jupiter, et sous le péristyle
Le mime Claudius et le danseur Bathylle.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments