amants, être seulement deux

amants, 

 

La belle complicité, c’est le rire du matin, 

savoir sans regarder la présence de l’autre,

mes conseils et les tiens nous unissent et font notre,

efforts et joie de vivre, sur le même chemin,

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Comme une confidence est un moment ultime ,

semblent nous apparaître les secrets de nos corps,

le sensible, les limites et l’oubli de la mort,

sont garants de nos gestes dans une offrande intime,

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

ce cadeau n’est ouvert qu’après être donné

en gage d’un avenir où tout est pardonné

la confiance devient forte, aucune pensée ne ment,

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

chacun pose son or dans le coffre commun,  

ce don devient scellé au tremblement des mains,

témoignent les caresses : “nous sommes des amants”… 

 

 

 

Poésie descriptive de la passion humaine

dans le partage sensible et

l’échange possible d’une intime présence.

Voter pour ce poème!

zeugma Maître Poète

Par zeugma

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie a besoin de vos mots pour s'épanouir. Participez à notre jardin de vers.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

l’âge, utile présence de l’inutile

l’âme, universalité de la vie