l’âme, universalité de la vie

                    l’âme,

 

U niversalité des lieux de passage,

N aturalité portante et fin du destin

I maginée réellement par tous les sages

V ivante veillance* au-delà du chagrin

E viternité* par trop souvent oubliée

R elation subsistante, passée sous silence

S ecrète alliance impossible à publier

A porie en première et dernière renaissance

L imitation des espaces, sans mouvement

I llimitation de l’acte, sans distance

T otalité unifiant, seule multipliant

E vidente symétrie des hommes et des femmes.

 

Poésie acrostiche recherchant les diverses facettes

de ce que la tradition philosophicoreligieuse nomme “âme”.

 

veillance : terme ancien désignant le fait de veiller quelqu’un.

éviternité : terme de théologique chrétienne désignant l’âme comme ce qui a un début mais pas de fin.

 

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments