le conseil est mort

 

le conseil,

un cercle se déplace des anciens aux ministres
si la sagesse passée portait l’espoir des hommes,
maintenant parodie, des visages sinistres
éructent des dossiers, statistique.com,

une voix se diffuse de l’oreille à la rue,
si parents ou amis savaient faire ce cadeau
dès lors caricature, des slogans fades et crus
vantent la bonne affaire, commercent pour le chaos,

ainsi ce don parfait d’une entente cordiale,
la mutation des siècles en a fait un scandale
tout le monde veut donner son avis pour l’oseille,

alors cette harmonieuse patience de la joie,
la tristesse des profits en a fait une loi
sans libre gratuité, s’est éteint le conseil…

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments