premier amour pour toujours,

 

Premier amour, 

 

Pour une aube et une autre rencontre
le rappel à l’identique moment,
accepté pour lui-même, et comment
nous sommes encore là, serrés tout contre,

aucun souvenir n’est vraiment perdu,
l’usage des corps laisse toujours la trace,
des émotions vécues à notre place
dès fois recouverte, jamais prétendue,

pour un matin et un nouvel exploit
la voix familière de l’instant
entendue par l’écho hésitant,
ce quelque chose d’ancien se déploie,

nul avenir ne s’inscrit sans passé
ce qui fût dit est encore audible
là, si seul, ce qu’il y a de terrible,
aucun premier amour ne peut lasser…

 

 

Voter pour ce poème!

zeugma Maître Poète

Par zeugma

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Laissez l'encre de vos pensées couler sur nos pages virtuelles. Écrivez avec passion.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

politique poly-éthiques

printemps pour longtemps