Ce soir

Ce soir

impossible de lire, écrire

exécuter les petites besognes qui s’imposent

ou que s’invente le prisonnier méticuleux

Je suis figé dans la position de l’absence

Mon corps se fragmente

soleil intérieur surgi de mes passions

idiome du vent

dans la voile de l’espace migrateur

Je marche dans les caravanes constellées

avec toutes les diasporas de l’humiliation

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments