Pour bien mourir

Commettre une incartade

deux incartades cent incartades

Les systématiser à notre image

à notre ressemblance

pour notre fin dernière

Se trouver à l’index en soi

d’une manière souveraine

de par son sang spirituel et sain

Payer son minerval humain

réhabiliter la notion de divin

avoir ainsi droit de cité dans l’ombre

Tendre la main aux âmes incurables

mettre de l’ordre un peu

dans l’univers des inclassifiables

Suggérer la vertu comme un

glaive brisé à un prix que très peu

peuvent lui consentir être plébiscité

par de vieux souvenirs

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments