La table des poussières

Inscris

Le poème doublé de nuit

Le poème drapé du linceul des mots

Le poème

S’égarant dans les cavernes du doute
Se rétractant sous les rides du chagrin
Sombrant dans les puits sans échos

Inscris

Le poème s’étirant dans les blés

Le poème s’allongeant vers les sphères

Le poème bondissant dans les pâturages de l’âme
Le poème frémissant dans le corps des cités

A présent
Efface

Que le poème retourne à la poussière
Qu’il supprime toutes paroles
Qu’il t’annule à ton tour

Efface et puis
Renais

Sur la table rase
Inscris…

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Avatar
S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments