Une plume sans conscience est un acte contre la vertu

La plume est l’interprète de l’âme.
.
Au comble de son inspiration, la plume fait l’éloge et le dénigrement
de la vie sans craindre ses reproches.

Il s’agit de la plume qui perpétue le souvenir des jours avec leur
douceur et leur amertume.

Quand le rôle de la plume et des mots s’estompe dans la vie, la vie
prend un faux tournant et prend sa couleur grise.

Ma vie n’a pas été ébranlée, et elle n’a d’équilibre qu’avec les mots
de mon âme et ma plume.

La plume corrige les fautes de phrases, mais qui corrige les fautes du
cœur et de l’âme ?

Une plume sans conscience est un acte contre la vertu.
Le ciel et les livres célestes ont sanctifié la plume honnête. Où est
aujourd’hui notre Sainteté pour la plume?
De l’inspiration d’une âme pure, d’un cœur sincère et d’une plume
honnête, de grandes idées naissent.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Dans notre jardin de rêves, chaque commentaire est une fleur. Cultivez votre contribution.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le chemin du pardon est pavé d’amour

Le pique-nique du cœur lorsque ses pensées se manifestent dans l’âme traduite par l’inspiration dans les plus belles images de la vie.