Regrets

Tu vois,

Un jour est passé.

Quel beau jour c’était !

Mais tu l’ignorais.
Tu vois,

Bien qu’à ta portée,

Tu l’as laissé là

Car tu ne savais.
Tu vois,

Ce jour-là s’offrait.

Fallait lui parler.

Et qu’en as-tu fait ?
Tu vois,

Il resta muet

et terne d’aspect

comme tant de journées.
Tu vois,

Fallait l’inviter.

Fallait le bercer

Et t’y réchauffer.
Tu vois,

Fallait t’y lover

Et t’en imprégner.

Il t’appartenait.
Tu vois,

Il s’en est allé

Et trop tard tu sais

Qu’il ensoleillait.
Tu vois,

Un jour est passé.

Et tu regrettas.

Quel beau jour c’était !…
1978

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments