Tristesse…

Tristesse ! Que ce cœur qui veut tout, ne veut rien…

que le chant de l’oiseau et l’amitié du chien.

Il ne possède rien, même si l’on lui donne :

la fleur d’Avril qu’il tient lui prend le fruit d’Automne.

Voter pour ce poème!

0 Points
J'aime

Laisser un avis, une critique ou analyse

T'as quelque chose à dire, une réaction ? Ce poème t'a-t-il touché ? C'est ici.

Captcha loading...

La gare

Prophétie