Chandelle

Assez dormi.

Mon ami.

Allons, plus vite.

Ressuscite.
O merveilleux.

O merveille.

Tes mains, tes yeux.

Tes oreilles
Pour ceindre un monde

Et l’aimer.

Tu surabondes,

Affamé !
De l’eau, du vent.

Jusqu’aux cendres,

L’amour levant

Pour les prendre.
Des seins, du vent,

Des visages,

Amour les prend

Comme otage.
Froments nouveaux

Si tu sèmes ;

Le monde est beau

Si tu l’aimes.
Allons, de l’aile

Au voyage.

Planez, oiselles

De passage.
Allons, du cœur

A l’ouvrage.

Aimez, mes sœurs

De nuage.
Chandelle, on part.

Hop. debout !

Et brûlons par

Les deux bouts.

Norge

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments