Chant des femmes en Illyrie

Pays enchanté,
C’est la beauté
Qui doit te soumettre à ses chaînes.
Là-haut sur ces monts
Nous triomphons :
L’infidèle est maître des plaines.

Chez nous,
Son amour jaloux
Trouverait des inhumaines…
Mais, pour nous conquérir,
Que faut-il nous offrir ?
Un regard, un mot tendre, un soupir !…

Ô soleil riant
De l’Orient !
Tu fais supporter l’esclavage ;
Et tes feux vainqueurs
Domptent les cœurs,
Mais l’amour peut bien davantage.

Ses accents
Sont tout-puissants
Pour enflammer le courage…
À qui sait tout oser
Qui pourrait refuser
Une fleur, un sourire, un baiser ?

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments