Au-delà des soupirs

Je n’ai pu t’adresser un regard, un sourire,
Tu es partie trop vite et sans me prévenir…
Immense est mon regret. Je voudrais te le dire
Au-delà du chagrin, au-delà des soupirs.

Ta mort hante ma vie. Pour combler ton absence
Sans cesse je remue de précieux souvenirs.
Je trouve un réconfort en trompant ma souffrance
Au-delà du chagrin, au-delà des soupirs.

Mes plus tendres pensées vont vers toi dès l’aurore,
Je t’appelle et te parle avant de m’endormir,
Et bien étrangement ta voix me berce encore
Au-delà du chagrin, au-delà des soupirs.

Isabelle Callis-Sabot

Voter pour ce poème!

Isabelle Callis-Sabot Apprenti Poète

Par Isabelle Callis-Sabot

Isabelle CALLIS-SABOT est née à Montpellier en 1958. Après des études d'ergothérapie, elle se consacre à l'écriture. D'abord poète, elle commence par publier quelques recueils, avant de se tourner vers le roman.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie se renouvelle avec chaque commentaire. Soyez le souffle de la renaissance.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
2 Avis
Inline Feedbacks
View all comments
Calonne Anna
Calonne Anna
Invité

Bonjour, dans quelle année ce poème a il était écrit ?

Isabelle CALLIS-SABOT
Isabelle CALLIS-SABOT
Invité
Répondre à  Calonne Anna

Je l’ai écrit en 2001, à l’occasion du décès de ma grand-mère.

Le Progrès calme et fort…

Poème à mon frère blanc