J’ai vu Paris dans la lumière

J’ai vu Paris dans la lumière

D’une métaphysique essentielle

Le jaune et le noir éclataient

Il y avait dans ma poitrine

Un trou creusé par mon délire

Où le jaune et le noir éclataient

Sanglants je ne sais pas pourquoi

Il y avait ce misérable

Qui mimait quelques gestes à moi

Et ce fou qui le devançait

Toujours je ne sais pas pourquoi

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments