Les Plus Lus

  • Amitié

    A Mlle N*** Je connais un petit ange Lequel n’a jamais mouillé Sa blanche robe à la fange Dont notre monde est souillé. C’est lui qui donne le change Au pauvre coeur dépouillé Que l’amour, […] Plus

  • Octobre

    Les feuilles des bois sont rouges et jaunes ; La forêt commence à se dégarnir ; L’on se dit déjà : l’hiver va venir, Le morose hiver de nos froides zones. Sous le vent du […] Plus

  • Spencer wood

    A Mlles Letellier de SaintJust En amont de Québec, on fait la découverte D’un pavillon tout blanc coquettement posé Sur l’angle à pic d’un roc au long flanc ardoisé, Et donc la large épaule est […] Plus

  • A Lucien

    Enfant de M. Chs Langelier Enfant, sous les langes de toile Dont s’enveloppe ton sommeil, Disnous, à ton premier réveil, Le doux mystère qui te voile. Dis, quelque chérubin vermeil T’atil apporté dans son voile […] Plus

  • Le rêve de la vie

    A vingt ans, poète aux abois, Quand revenait la saison rose, J’allais promener sous les bois Mon coeur morose. A la brise jetant, hélas ! Le doux nom de quelque infidèle, Je respirais les frais […] Plus

  • Le Bois de la Roche

    A mon ami, M. le sénateur Forget Voici le flot jaseur ; le castel est tout proche, Encadré de jardins, de bosquets, de maquis ; Un grand peintre en ferait un ravissant croquis Cet asile […] Plus

  • La forêt canadienne

    C’est l’automne. Le vent balance Les ramilles, et par moments Interrompt le profond silence Qui plane sur les bois dormants. Des flaques de lumière douce, Tombant des feuillages touffus, Dorent les lichens et la mousse […] Plus

  • A M. Louis Herbette

    C’est Paris, saluons la grande capitale Où tout ce qu’on rêva se trouve réuni ; Où merveille partout sur merveille s’étale, Antique Eden par l’art sans cesse rajeuni. Eloignonsnous un peu de la ville centrale […] Plus

  • Les Mille-Iles

    Massifs harmonieux, édens des flots tranquilles, D’oasis aux fleurs d’or innombrables réseaux, Que la vague caresse et que les blonds roseaux Encadrent du fouillis de leurs tiges mobiles. Bosquets que l’onde berce au doux chant […] Plus

  • Les marches naturelles

    Encaissé dans un lit aux arêtes rugueuses, Entre deux pans abrupts rongés par le courant, Tout au fond d’un ravin sinueux, le torrent, Avec un bruit confus, roule ses eaux fougueuses. Du rivage escarpé jusqu’au […] Plus

  • Le rapide

    L’eau qui se précipite en énorme volume, Heurtant l’angle des rocs sur leur base tremblants, Avec de longs cris sourds roule en tourbillons blancs C’est le fleuve qui prend sa course dans la brume. Comme […] Plus