A M. Louis Herbette

C’est Paris, saluons la grande capitale
Où tout ce qu’on rêva se trouve réuni ;
Où merveille partout sur merveille s’étale,
Antique Eden par l’art sans cesse rajeuni.

Eloignonsnous un peu de la ville centrale ;
Et sur ce seuil discret, élégant et béni,
Laissons nos murs émus battre la générale
Nous sommes au dix sept, boulevard Fortuny.

Ici le froment pur ne connaît pas l’ivraie
Sous ce toit, c’est la France, et c’est la France vraie !
C’est la vertu civique à trentesix carats !

On y retrouve à fond nos fraternels usages,
Des murs tout grand ouverts et de charmants visages…
Canadiens, entrez tous : l’Oncle vous tend les bras.

Oiseaux de neige

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Raoutas

Jour de fête