La gloire

Coiffée d’un diadème d’épines

Et des éperons plein les talons

Toute nue sous son manteau d’hermine

La femme à barbe entre au salon

Je suis la grandeur d’âme

Je donne des leçons de diction

Des leçons de prédication de claudication de prédiction de malédiction de persécution de soustraction de multiplication de bénédiction de crucifixion de moralisation de mobilisation de distinction de mutilation d’autodestruction et d’imitation de Notre-Seigneur Jésus-Christ avec le programme complet de la soirée et la photographie de tous les grands hommes qui ont joué dans la pièce et en prime je donne la clef des singes publiée sous la haute direction d’un célèbre anthropopithèque national

Et aussi le manuel du parfait gradé

Le Kamasoutra expurgé

Et la liste complète et officielle

De tous les lots non réclamés

Et aussi un catéchisme de persévérance

Et douze bouteilles d’eau minérale

Avec la petite clef spéciale

Qui sert à les déboucher.

Voter pour ce poème!

Jacques Prévert Apprenti Poète

Par Jacques Prévert

Jacques Prévert, né le 4 février 1900 à Neuilly-sur-Seine et mort le 11 avril 1977 à Omonville-la-Petite, est un poète français. Auteur de recueils de poèmes, parmi lesquels Paroles, il devint un poète populaire grâce à son langage familier et à ses jeux sur les mots.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie est une danse de l'âme. Enchaînez vos mots, comme un poème de Nijinsky, et dansez avec nous.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le sage homme barbu

Aimant, l’horizon