Aimant, l’horizon

la vie

éparse

le songe encore

une aile d’ombre

au saut du monde

instants de sable

souffle d’instants

le corps s’efface

le temps s’évade

espace espace

vide renaissant

pour horizon

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments