Le cours de la vie

Dans douze châteaux acquis

pour douze bouchées de pain

douze hommes sanglotent de haine

dans douze salles de bains

Ils ont reçu le mauvais câble

la mauvaise nouvelle du mauvais pays

Là-bas un indigène

debout dans sa rizière

a jeté vers le ciel

d’un geste dérisoire

une poignée de riz.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments