Fierté, pardonne-moi

Fierté, pardonne-moi !
Fierté, je t’ai trahie !…
Une fois dans ma vie,
Fierté, j’ai mieux aimé mon pauvre coeur que toi :
Tue, ou pardonne-moi !

Sans souci, sans effroi,
Comme on est dans l’enfance,
J’étais là sans défense ;
Rien ne gardait mon coeur, rien ne veillait sur moi :
Où donc étais-tu, toi ?

Fierté, pardonne-moi !
Fierté, je t’ai trahie !…
Une fois dans ma vie,
Fierté, j’ai mieux aimé mon pauvre coeur que toi :
Tue, ou pardonne-moi !

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments