Il ne faut point croire

Il ne faut point croire
Ce qui se lit aussi ici,
Croire est faiblesse d’esprit.

Il faut moins encor croire
Tout ce qui se dit
Car ce qui se dit, s’oublie.

Il ne faut plus croire
Aux valeurs humaines
Ne sont plus très saines.

La vie, il ne faut croire,
Il n’y aurait plus de guerre
Ni d’enfants qui meurent en mer.

Aller au bout du comprendre
Et constater que l’on n’est rien
Que des êtres deshumains.

Toute religion est sectarisme
Toute politique l’est aussi
Ce sont pouvoirs de nantis.

Il ne faut point croire…
Seulement se considérant
Comme êtres presque survivants.

Voter pour ce poème!

miC Hal Apprenti Poète

Par miC Hal

Je suis un auteur normand indépendant de romans (enquêtes de journaliste), de poésies et de fables.
Mes textes sont orientés sur la vie, la vie des gens simples et leurs vraies valeurs humaines, très loin de ceux qui squattent les écrans et les journaux aux valeurs plus qu’incertaines.
Ils parlent des personnes, celles qu’on ne voit pas, qu’on ne regarde plus… sur les trottoirs de la vie, derrière des volets clos… des dames bien souvent... Ils parlent de ceux qui souffrent… en silence… dans la cacophonie des criants qui n’ont plus rien à dire…

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Soyez l'inspiration comme Rimbaud, la passion comme Sartre, et commentez avec l'âme d'un poète.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

C’est l’été

Civilisation perdue