Bienheureux soit le jour, …

Bienheureux soit le jour, et le mois, et l’année,
La saison, et le tens, et l’heure, et le moment,
Le pays et l’endroict où bien heureusement
Ma franche liberté me feust emprisonnée.
Bienheureux l’astre au ciel d’où vient ma destinée,
Et bienheureux l’ennuy que j’euz premierement,
Bienheureux aussi l’arc, le traict et le tourment
Et la playe que j’ay dans le coeur assenée.
Bienheureux soient les criz que j’ay gettés au vent,
Le nom de ma maistresse appellant si souvent,
Et bienheureux mes pleurs mes soupirs, et mon zelle,
Bienheureux le papier que j’emplis de son loz,
Bienheureux mon esprit qui n’a point de repos,
Et mon penser aussi qui n’est d’autre que d’elle.

Les Soupirs

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Olivier De Magny

Olivier de Magny, né à Cahors dans le Quercy vers 1529 et mort vers 1561, est un poète français.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Entrez dans notre jardin de poésie, où vos mots peuvent rivaliser avec ceux de Victor Hugo lui-même.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Entre Deux Mondes

Comme une grande fleur …