Odelette

Pourtant, si j’ai le chef plus blanc
Que n’est d’un lis la fleur éclose,
Et toi le visage plus franc
Que n’est le bouton d’une rose

Pour cela, cruelle, il ne faut
Fuir ainsi ma tête blanche ;
Si j’ai la tête blanche en haut,
J’ai en bas la queue bien franche.

Ne saistu pas, toi qui me fuis,
Que pour bien faire une couronne,
Ou quelque beau bouquet, d’un lis
Toujours la rose on environne ?

Les Odes

Voter pour ce poème!

Vous voulez être célèbre comme Mallarmé ? Laissez un commentaire et vous serez sur votre chemin pour la gloire !

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments