Calme Intérieur

Tout est calme

Pendant l’hiver
Au soir quand la lampe s’allume

A travers la fenêtre où on la voit courir

Sur le tapis des mains qui dansent

Une ombre au plafond se balance
On parle plus bas pour finir

Au jardin les arbres sont morts

Le feu brille
Et quelqu’un s’endort

Des lumières contre le mur

Sur la terre une feuille glisse
La nuit c’est le nouveau décor

Des drames sans témoin qui se passent dehors

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments