Nomade

La porte qui ne s’ouvre pas

La main qui passe
Au loin un verre qui se casse

La lampe fume

Les étincelles qui s’allument

Le ciel est plus noir

Sur les toits
Quelques animaux

Sans leur ombre
Un regard

Une tache sombre
La maison où l’on n’entre pas

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments