Sur L’Amour-Propre

Je ne peux pas me rappeler d’où me vient ce mal. Quelques mots de plus, quelques mots de plus que j’entends encore. Il avait une triste figure. Quand il eut parlé j’avais aussi une

triste figure. Je ne me rappelle plus ce qu’il m’a dit, je ne sais plus où sont allés les mots qu’il m’a dits. Mais quel mal, quel mal! Nous avions chacun un glaçon entre les

doigts et sur la langue.

Pierre Reverdy
Amour

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments