Les pauvres d’autrefois

A la suie! à la suie! hurle un petit savoyard en crème de savon nouar

il a sa martre sur l’épaule

son souar sur le visage

sa caisse sur le derrière

6es grolles basses digeonnées de poussière

et sa confiance dans la vie au cœur

sa grande confiance dans la vie

il travaille

il a droit à deux sous

à des fortunes

à dla finance

il travaille plein de confiance

le con-

le confiant

le confiant petit savoyard

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments