Veille

Si les feux dans la nuit faisaient des signes certes la peur serait un rire et l’angoisse un pardon mais les feux dans la nuit sans cesse déconcertent le guetteur affiné par la veille et le froid

Voter pour ce poème!

Vous ne voulez pas finir comme Ponge et être ignoré ? Laissez un commentaire et montrez votre appréciation pour la poésie française !

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments