Saule pleureur

Il perd ses plumes perd ses larmes

Comme un coeur se vide de larmes
L’arrosoir a perdu ses plumes

Éventail au soleil fané
Loterie des mois des années
Dans l’allée le sable s’enroue
Où mon chagrin fera la roue

Jardin fautil que tu t’en ailles
Et l’été de cet éventail
Secondé par mon petit doigt
Qui chatouille un bouton de rose
Effronté sans pourtant qu’il ose
Trop presser son éclosion

Après s’être bien amusée
La rose rentre en son cocon
La rose revêt sa chemise
Et tout est à recommencer

Et les outils dans la remise
Ensemblejardin se lamentent
L’arrosoir voudrait sur l’amante
Verser des larmes mais la bêche
N’a pas retrouvé cette espiègle
Qui se cache sous l’herbe sèche

Poèmes divers

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Raymond Radiguet

Raymond Radiguet né le 18 juin 1903 à Saint-Maur-des-Fossés et mort le 12 décembre 1923 à Paris est un écrivain et poète français. Talent très précoce, il a écrit deux romans ayant connu un grand succès critique et populaire, Le Diable au corps et Le Bal du comte d'Orgel, publiés alors qu'il abordait la vingtaine.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une page de l'histoire poétique de notre forum. Écrivez votre chapitre, tel un Camus des vers.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le roc

L’Amazone