Les Pierres saillantes (III)

Oh happy day
Et les couchées nocturnes
Sont remplies d’infections
Environnantes
Et mes amiantes
Sont momifiées.

Oh happy sun
Sous dégorgeoir
N’est qu’un long couloir

Et pour un havre
Jouissons-cadavres
Oh caporal,
Allons aux cathédrales
Et la France vaincra
Maréchal, vous voilà

Bien fatigué
De cette fin de l’été !

Thibault Desbordes

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Rejoignez notre cercle de poètes, où chaque mot compte, comme dans les vers de Mallarmé.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Ballade au lecteur, pour finir

Tout m’est dueil, tout m’est desplaisir