querelle irréelle

Les Querelles,

celles des vagabonds font rire
celles des tyrans frémir
celles des amoureux sourire,
celles des sorcières, les pires !

de la colère provenant
en jalousie déferlant
en amitiés s’oubliant
de l’incompréhension étant !

Si aux pacifistes elles sont nulles 
aux égoïstes nouvelles bulles
si aux sophistes elles s’annulent
aux terroristes s’accumulent

des échauguettes jusqu’aux tourelles
des épopées jusqu’aux nouvelles
des esclavages jusqu’aux séquelles
des fois survivent nos querelles…

Voter pour ce poème!

S'il vous plaît, donnez-nous votre avis sur ce poème! Nous sommes mourant de savoir ce que vous en pensez!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments