Musique des sphères

Musique,

des ondes vibratoires décrochent des planètes
de leurs orbitalaires (1) positions se prolongent
l’infinité mouvante refrénée des plaquettes,
car le sang finalement est la mer où tout plonge,

c’est pourquoi le langage de la vie est plus grand
et des mathématiques dépasse les constantes,
lui régénère les corps voyant au firmament
autant de références, d’universelles ententes,

il faut donc inventer ou plutôt écouter
comment toutes les matières s’harmonisent, sans douter
si les explications jamais ne communiquent,

la secrète existence absente des discours,
le centre rayonnant sur terre, nommé amour,
chef d’orchestre des sphères, en dirige la musique…

 

 

1 : relatif aux Orbitale moléculaire (atomique) en chimie quantique, modèle théorique pour rechercher le positionnement et les interactions de la matière en unité vivante. https : //fr. wikipedia. org/wiki/Orbitale_mol%C3%A9culaire

Voter pour ce poème!

Ne soyez pas comme le poète oublié Verlaine et laissez un commentaire pour montrer votre reconnaissance !

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments