Comme ces villes

Comme ces villes percluses d’éternité

Cités enduites de sables

qui masquent et perpétuent

l’insondable existence

de tant de peuples éteints

Nos vies s’apaiseront

La mort amortissant

leurs stridences

leurs affres et leurs jubilations

L’avenir paraphera de quelques signes de quelques légendes tous nos destins enfouis

Puis la mémoire se fragmentant égrènera de fragiles souvenirs entraînés vers l’océan des temps abolis.

Voter pour ce poème!

Andrée Chedid Apprenti Poète

Par Andrée Chedid

Andrée Chedid, née Andrée Saab le 20 mars 1920 au Caire, en Égypte, et morte le 6 février 2011 à Paris, en France, est une femme de lettres et poétesse française d’origine syro-libanaise.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Les poètes sculptent la réalité avec des mots. Devenez un sculpteur, tel un Rodin du commentaire.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Nocturne

Papivole