À Madame de Beaufort

Je lis et cite tour à tour
Ce recueil qui jamais ne lasse,
Ces vers écrits par une Grâce
Avec les plumes de l’Amour.

De vos amis, moi qui vous aime,
Je n’ai ni l’esprit ni les yeux :
Je ne vois en vous que vous-même,
Et vous m’en plaisez beaucoup mieux.

Brillante de votre lumière,
Belle de vos propres attraits,
Vous ne me retracez jamais
Ni La Suze ni Deshoulière.

La voix de leurs admirateurs
Déjà vous place à côté d’elles ;
Vous aurez des imitateurs,
Mais vous n’eûtes pas de modèles.

Écrit en 1795.

Voter pour ce poème!

Antoine-Vincent Arnault Apprenti Poète

Par Antoine-Vincent Arnault

Antoine Vincent Arnault, né le 1ᵉʳ janvier 1766 à Paris et mort le 16 septembre 1834 à Goderville est un homme politique, poète et auteur dramatique français, deux fois élu à l'Académie française.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie, c'est l'expression de l'âme. Exprimez-vous dans les commentaires.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

À Laure B

À M. Creuzé de Lessert