La littérature et l’amour, avec leur noble pensée,

La littérature et l’amour, avec leur noble pensée, font monter notre
vie vers la transcendance humaine.
Sans littérature, ma vie n’aurait pas une valeur sublime.
Écrire dans la littérature pour promouvoir la vie vers le plus beau.
Toutes les batailles littéraires visaient à répandre la vertu et
l’amour de la vie.
Littérature sans morale sans significations sublimes rejetées par les
cœurs et la vie sincères.
De la pureté du cœur vient la littérature raffinée de la vie.
Lorsque votre vie est une épopée littéraire, vous gagnez un bonheur
dont beaucoup de gens ont été privés.
Le bonheur de la littérature, c’est qu’elle répand des idées valables
dans la vie.
L’intégrité dans la littérature est la vraie justice dans la vie.
La littérature ne craint pas les empires injustes et la loi parce que
ses pages sont pures des péchés de l’humanité dégoûtante.La
littérature nous guide vers la vie noble et nous enseigne des
comportements nobles afin que notre vie soit un exemple supérieur.
La vraie littérature refuse l’absurde dans la vie.
La littérature seule affronte tous les drames et les chocs de la vie
avec la rationalité des idées.
Avec les idées sublimes de la littérature, nos vies prennent une belle
courbe de romantisme.
La littérature dessine de beaux plans sur la réalité pour éviter les
drames de la vie.
Les pensées de la vie déchirent nos profondeurs, et la littérature les
affronte dans le bon sens.
Quelle romance pour la vie
sans littérature.
Avec la littérature, j’ai mené les batailles les plus féroces et je
n’ai jamais été vaincu.
De tous les dons du ciel, j’ai choisi l’amour et la littérature.
Chaque renaissance littéraire s’accompagne d’une épopée morale.
La littérature construit une personne et sème dans ses profondeurs
toutes les graines d’amour, de bonté, de beauté et d’espérance.
La littérature vous fait toujours avec Dieu, la vie et toutes les
significations de vérité, de bonté et de beauté.
La littérature m’a mis au cœur de la vie, dans laquelle je crée toute
la beauté et supprime le laideur.
La littérature n’a pas fait une guerre qui a exterminé l’humanité,
mais elle a plutôt été une lumière pour ceux qui veulent la vérité.
Dans les pages de la littérature, des images de vie merveilleuses et
terrifiantes sont évidentes.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie est un feu qui brûle dans l'âme. Venez partager votre flamme, à la manière de Paul Éluard.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Là les souvenirs

Il n’y a pas d’amour du premier classe et l’autre du dernier classe ,