Glycère

(Études latines, VII)

Enfant, pour la lune prochaine,
Pour le convive inattendu !
Votre amant, Muses, peut sans peine
Tarir la coupe neuf fois pleine ;
Mais les Grâces l’ont défendu.

Inclinez les lourdes amphores,
Effeuillez la rose des bois !
Anime tes flûtes sonores,
Ô Bérécinthe, et ce hautbois !
C’est à Glycère que je bois !

Téléphus, ta tresse si noire,
Tes yeux, ton épaule d’ivoire,
Font pâlir Rhodé de langueur ;
Mais Glycère brûle en mon coeur ;
Je t’aime, ô Glycère, et veux boire !

Recueil : Poèmes antiques

Voter pour ce poème!

Charles-Marie Leconte De Lisle Apprenti Poète

Par Charles-Marie Leconte De Lisle

Leconte de Lisle est un poète français, né le 22 octobre 1818 à Saint-Paul sur l'île de la Réunion et mort le 17 juillet 1894 à Voisins. Leconte de Lisle est le nom de famille du poète.

Poemes Charles-Marie Leconte De Lisle - Découvrez les œuvres poétiques de Charles-Marie Leconte De Lisle

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Soyez le soleil de notre poésie, brillez sur nos pages avec vos mots chaleureux.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le maître-temps

Variations