Pour Tous

Je suis
Tu es
En vie
Nous vivons
Dieu merci !

Nous aimons
Et Nous réfléchissons
Proche à l’arbre
de nos familles.
L’écorce est remplie
de mots et de lettres.

Aujourd’hui
L’eau salée-amère
éclabousse la feuille de colère
avant que l’encre sèche

Et sans alarme de l’arme
les crayons
sont brisés en lambeaux

Ne donner pas d’hystérie
A l’assassin,
Il ne comprend pas le refrain.

Il ne reste que
larmes silencieuses
Droit d’écrire, droit de lire
Dieu Merci !
Qui aura le dernier rire ?

Chloe Douglas, 11 janvier 2015

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments