Réveil

Mon cœur, lève-toi! Déjà l’alouette
Secoue en chantant son aile au soleil.
Ne dors plus, mon cœur, car la violette
Élève à Dieu l’encens de son réveil.

Chaque fleur vivante et bien reposée
Ouvrant tour à tour les yeux pour se voir
A dans son calice un peu de rosée,
Perle d’un jour, qui lui sert de miroir.

On sent dans l’air pur que l’ange des roses
A passé la nuit à bénir les fleurs.
On voit que pour lui toutes sont écloses
Il vient d’en haut raviver leurs couleurs.

Ainsi, lève-toi. Puisque l’alouette
Secoue en chantant son aile au soleil
Rien ne dort plus, mon cœur, car la violette
Élève à Dieu l’encens de son réveil.

Voter pour ce poème!

Honoré De Balzac Apprenti Poète

Par Honoré De Balzac

Honoré de Balzac, né Honoré Balzac le 20 mai 1799 à Tours et mort le 18 août 1850 à Paris, est un écrivain français.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Dans notre ruche de poètes, chaque commentaire est une goutte de miel. Soyez doux.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

La Tulipe

La Ronce