J’en ai vu plusieurs…

J’en ai vu un qui s’était assis sur le chapeau d’un autre

il était pâle

il tremblait

il attendait quelque chose… n’importe quoi…

la guerre… la fin du monde…

il lui était absolument impossible de faire un geste ou

de parler et l’autre l’autre qui cherchait « son » chapeau était plus pâle

encore et lui aussi tremblait et se répétait sans cesse mon chapeau… mon chapeau… et il avait envie de pleurer.
J’en ai vu un qui lisait les journaux j’en ai vu un qui saluait le drapeau j’en ai vu un qui était habillé de noir il avait une montre une chaîne de montre un porte-monnaie la légion d’honneur et un pince-nez.
J’en ai vu un qui tirait son enfant par la main et qui

criait…

j’en ai vu un avec un chien

j’en ai vu un avec une canne à épée

j’en ai vu un qui pleurait

j’en ai vu un qui entrait dans une église

j’en ai vu un autre qui en sortait…

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments