Chambre garnie

À l’Hôtel de l’Univers et de l’Aveyron
Le Métropolitain passe par la fenêtre
La fille aux-yeux-de-sol m’y rejoindra peut-être
Mon cœur
Que lui dirons-nous quand nous la verrons
Compte les fleurs ma chère
Compte les fleurs du mur
Mon cœur est en jachères
Attention
L’escalier est peu sûr
Que n’es-tu la vachère
Qui mène les amants en Mésopotamie.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments