Les indolents

‘ Bah ! malgré les destins jaloux,
Mourons ensemble, voulezvous ?
La proposition est rare.

Le rare est le bon. Donc mourons
Comme dans les Décamérons.
Hi ! hi ! hi ! quel amant bizarre !

Bizarre, je ne sais. Amant
Irréprochable, assurément.
Si vous voulez, mourons ensemble ?

Monsieur, vous raillez mieux encor
Que vous n’aimez, et parlez d’or;
Mais taisonsnous, si bon vous semble ! ‘

Si bien que ce soirlà Tircis
Et Dorimène, à deux assis
Non loin de deux sylvains hilares,

Eurent l’inexpiable tort
D’ajourner une exquise mort.
Hi! hi! hi! les amants bizarres !

Fêtes galantes

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments