Ton souvenir

Ton souvenir porte poignard

Et me poursuit à main armée.

S’il est trop tôt, il est trop tard.

Ne t’ai-je encore assez aimée ?

1945

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments