À Sienne

Oh ! visage étoilé des grains de la beauté du Diable

Oh ! mains dans les pâtes en rubans

Un garçon que le jeu inspire parle de bêtes et d’argent
Et derrière lui la beauté bat la pâte
Oh ! seize ans et les beaux gestes

La belle figure en noir et blanc

Et fleur de la beauté certaine

Les yeux gris des devins
Quel âge peut avoir ce visage de seize ans ?

1939

Voter pour ce poème!

0 Points
J'aime

Laisser un avis, une critique ou analyse

T'as quelque chose à dire, une réaction ? Ce poème t'a-t-il touché ? C'est ici.

Captcha loading...

10 – Il tarde au Pèlerin d’achever son voyage… [XCI à C]

Il est doux d’écouter …