Vers pour Tavernier

(Vers pour mettre en bas du portrait de Tavernier.)

De Paris à Dehli, du couchant à l’aurore,
Ce fameux voyageur courut plus d’une fois :
De l’Inde et de l’Hydaspe il fréquenta les rois ;
Et sur les bords du Gange on le révère encore.

En tous lieux sa vertu fut son plus sûr appui ;
Et, bien qu’en nos climats de retour aujourd’hui
En foule à nos yeux il présente
Les plus rares trésors que le soleil enfante,
II n’a rien apporté de si rare que lui.

Voter pour ce poème!

Nicolas Boileau Apprenti Poète

Par Nicolas Boileau

Nicolas Boileau, dit Boileau-Despréaux, est un poète, traducteur et critique littéraire français né le 1ᵉʳ novembre 1636 à Paris et mort dans la même ville le 13 mars 1711.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Dans l'océan des mots, chaque commentaire est une vague de Verlaine. Venez créer votre marée.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Vers pour mon père

Vers sur Marie Poncher de Brétouville