Lieux-dits

Lieux-dits,

et à chaque carrefour c’est une leçon d’histoire,
si parfois déformés, oubliés, surnommés,
ces noms demeurent encore, inconnus, renommés,
c’est la toponymie, notre vieille mémoire,

ils gardent en consonances des accents de patois,
avant même « la France », localisaient les gens,
donnèrent à des familles la particule, l’argent,
là où naît un château, s’est éteint un Gaulois,

car tous ces francs-alleux firent propriétés,
étendirent un pouvoir vraiment contre-nature,
et des cultures nobles firent «la noble culture »,
réservée aux élites, jamais en satiété,

pourtant au fil du temps personne n’avait mieux dit
tous ces endroits charmants, chauds de lait et de miel,
où s’enracine la vie… mais montrés vu du ciel,
Google Maps satellise, froidement les lieux-dits…

 

 

Voter pour ce poème!

Votre opinion compte pour nous! Ne nous laissez pas dans le doute, laissez-nous un commentaire!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments