Le Droit le Devoir de Vivre

Il n’y aurait rien
Pas un insecte bourdonnant
Pas une feuille frissonnante
Pas un animal léchant ou hurlant
Rien de chaud rien de fleuri
Rien de givré rien de brillant rien d’odorant

Pas une ombre léchée par la fleur de l’été

Pas un arbre portant des fourrures de neige

Pas une joue fardée par un baiser joyeux

Pas une aile prudente ou hardie dans le vent

Pas un coin de chair fine pas un bras chantant

Rien de libre ni de gagner ni de gâcher

Ni de s’éparpiller ni de se réunir

Pour le bien pour le mal

Pas une nuit armée d’amour ou de repos

Pas une voix d’aplomb pas une bouche émue

Pas un sein dévoilé pas une main ouverte

Pas de misère et pas de satiété

Rien d’opaque rien de visible

Rien de lourd rien de léger

Rien de mortel rien d’éternel
Il y aurait un homme

N’importe quel homme

Moi ou un autre

Sinon il n’y aurait rien.

Paul Eluard
Vie

Voter pour ce poème!

Paul Eluard Apprenti Poète

Par Paul Eluard

Paul Éluard, nom de plume d'Eugène Grindel, né à Saint-Denis le 14 décembre 1895 et mort à Charenton-le-Pont le 18 novembre 1952, est un poète français. En 1916, il choisit le nom de Paul Éluard, patronyme emprunté à sa grand-mère maternelle, Félicie.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie, c'est l'expression de l'âme. Exprimez-vous dans les commentaires.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Soir religieux (I)

Ballade de l’âme de Paul Verlaine